Météo Languedoc
Prévisions et suivi en temps réel

Épisode neigeux du 26 au 27 février 2023 sur le Gard et l'Hérault

Les vignes enneigées à la Capelle-et-Masmolène dans le Gard

Les régions Méditerranéennes Françaises viennent de connaître ces 26 et 27 février 2023 un épisode pluvio-neigeux qui a concerné la Côté d'Azur, la Provence et le Languedoc. Le Roussillon a été une nouvelle fois épargné. Sur notre région, ce sont les départements du Gard et, dans une moindre mesure de l'Hérault, qui ont été les plus concernés, avec de la neige jusqu'en plaine. Un épisode non exceptionnel mais dont les quantités de neige ont atteint parfois 5 à 10 cm dans l'intérieur du Gard. 

1) Discussions d'avant épisode, évolutions des modèles : le potentiel pluvio-neigeux et froid a été anticipé une semaine à l'avance par nos services à l'échelle des régions Méditerranéennes. Comme souvent dans ces situations, les modèles de prévision ont patiné, proposant parfois des scénarios "extrêmes" 3 ou 4 jours à l'avance et se ravisant progressivement. Ainsi, certaines modélisations ont vu jusqu'à 30/40 cm de neige en plaine sur le Roussillon 80h avant l'épisode, alors qu'il ne s'est rien passé. A contrario, le Gard devait être l'un des endroits "les moins exposés" (3 ou 4 jours avant l'épisode) et il s'agira finalement de la zone la plus concernée. Ceci rappelle à quel point le mécanisme des épisodes neigeux est délicat sur nos régions Méditerranéennes, encore plus dans le contexte de réchauffement climatique que l'on connaît actuellement. L'évènement a été assez bien cerné par les modèles à résolution fine, 48h avant l'épisode. 

2) Contexte météorologique : un anticyclone s'est formé entre les Açores et le nord du Royaume-Unis. Une bulle "chaude" est visible sur la carte ci-dessous, de l'Islande jusqu'à la Norvège. Comme souvent, c'est en présence de cet anticyclone que les possibilités de neige sont les "meilleures" sur nos contrées. Pourquoi ? Car cela permet aux masses d'air froid positionnées sur l'Europe de l'Est de gagner la France. C'est ce qu'il s'est passé ces 26/27 février 2023 avec la mise en place d'un drain froid continental de la Russie jusqu'à la France et le nord de l'Espagne. La goutte froide principale s'est isolée près de la Catalogne, alors qu'une petite dépression s'est formée dimanche 26 février soir au large du Var. Cette dépression est à l'origine de la mise en place d'un retour d'Est qui a affecté tout PACA (souvent sous la forme de pluies) puis le Languedoc (sous forme de neige)

Nous retiendrons que ce drain continental, froid et dépressionnaires, n'a pas été très durable puisqu'il s'est dissipé en 48h environ. En bref, ce petit intermède hivernal relève du coup de chance pour les hivernophiles. 

3) Modélisations à mailles fines du dimanche 27 février 2023 : à 24h de l'épisode, les modèles étaient assez stables. Ils voyaient des précipitations copieuses sur le Var, l'Est des Bouches-du-Rhône/Vaucluse, gagnant l'Ouest des Bouches-du-Rhône/Vaucluse et le Gard en fin de soirée, puis s'intensifiant sur l'Ouest du Gard et l'Est de l'Hérault en cours de nuit suivante. Si l'on se contente d'une lecture brute des modèles, l'épisode à venir était assez faible : des traces en Gard Rhodanien, 2/3 cm sur l'Ouest Gard et l'Est de l'Hérault. Ci-dessous, voici les accumulations neige annoncées par ARPEGE à quelques heures de l'épisode : 

En bref, si l'on se contente d'une lecture brute des modèles, nous n'aurions annoncé que de petites chutes de neige localisées, se limitant à un saupoudrage. Dans les faits, comme bien souvent, les retours d'Est sont plus généreux dans la réalité que dans les modélisations. C'est une fois de plus ce qu'il s'est passé puisque le retour d'Est a concerné 100% du Gard où il a perduré pendant des heures dans la nuit de dimanche à lundi, puis il s'est décalé sur l'Hérault le lundi matin en perdant de son activité. Les quantités précipitantes ont donc été 2 à 3x plus élevées que dans les modélisations

4) Dimanche 26 février 2023 : l'arrivée de l'air froid. Cette journée s'est déroulée sous un grand soleil. L'air froid en provenance de Russie a déclenché un coup de vent important. Les rafales de mistral ont atteint les 90 km/h à Nîmes, 120 km/h à Avignon. Concernant la tramontane, elle a dépassé aussi les 100 km/h entre les Pyrénées-Orientales et l'Aude. Dans ce contexte, les températures sont devenues rapidement froides. Dimanche en fin d'après-midi, la baisse s'est accentuée : 

Les températures se sont abaissées à 5°C sur les plaines de l'Est du Gard et de l'Hérault. En altitude, nous relevions -9°C au sommet de l'Aigoual. C'est ce qui permet à la neige de tomber jusqu'en plaine : l'air froid était bien présent en altitude. En soirée, la baisse s'est poursuivie avec 2°C environ sous les nuages. Lors des précipitations, nous sommes descendus à 0°C en quelques minutes (en cours de nuit du 26 au 27 février 2023). 

5) Chronologie, imageries radars : 

Les premiers flocons sont observés vers 22h45/23h dans l'Est du Gard, en limite du Vaucluse, le dimanche soir. Ce n'est qu'à partir de minuit que les chutes de neige deviennent plus continues, essentiellement entre Bagnols/Cèze, le bassin de l'Uzège et les plateaux à l'Est du Bouquet. On voit sur les images ci-dessous la lente progression du front. Quelques flocons commencent aussi à tomber entre la Camargue et Nîmes, mais c'est très faible en intensité. 

L'épisode s'est intensifié vers 01h du matin avec un paroxysme qui a duré jusqu'à 04/05h du matin sur le Gard. En effet, le front n'a cessé de se re-générer sur place. Dans ce contexte, les chutes de neige sont devenues régulières et modérées sur tout le département au fil de la nuit. Fait significatif : il n'y a jamais eu de forte chute de neige durant cet épisode. Certes, la neige a été régulière pendant quelques heures, tout en restant d'une intensité modérée. On remarque sur les images ci-dessous la phase d'intensification et surtout de généralisation des précipitations. 

Sur la fin de nuit, entre 4h et 6h du matin, le front a commencé à lentement faiblir sur le Gard en gagnant l'Est de l'Hérault. La neige s'est d'abord arrêtée en vallée du Rhône, puis au lever du jour sur les plaines du Gard. Lundi dans la matinée, les petites chutes de neige ont persisté sur l'Hérault, offrant parfois un saupoudrage, tout en devenant de plus en plus irrégulières.

6) Zones concernées, hauteurs de neige, conséquences : cet épisode neigeux a été surtout significatif sur le Gard et une petite partie Est de l'Hérault. Près de 80% du Gard a été saupoudré ou plus, mais on retrouve un véritablement enneigement au nord d'une ligne Vaunage / Nîmes / Beaucaire, bien que certaines communes plus au sud ont eu 1 ou 2 cm. Les hauteurs de neige ont atteint 2 à 4 cm sur les plaines autours de Bagnols/Cèze, 4 à 6 cm sur les plaines de l'Uzège mais 7 à 8 cm sur les plateaux, 1 à 3 cm sur les hauteurs de Nîmes (saupoudrage sur végétation/voiture en centre-ville), 5 à 7 cm sur la Gardonnenque et les plaines autour d'Alès. Les zones les plus touchées se situent près de Lédignan, avec jusqu'à 8/10 cm sur la végétation, en plaine

Côté Hérault, il y a eu 1 à 2 cm sur l'Est du département aux abords de Montpellier, du Pic Saint-Loup, localement 3 cm. Il a davantage neigé en pays Gangeois, plus de 5 cm. Quelques zones à l'Ouest du département ont également eu un saupoudrage, jusqu'à 2/3 cm. Sur Montpellier, les surfaces froides ont grisé, sans plus, même si les flocons ont touché toute l'agglomération. Cet épisode est donc essentiellement Gardois. 

7) Photos de l'épisode neigeux : 


Commune : Saint-Quentin-la-Poterie.

Commune : Saint-Quentin-la-Poterie.


Commune : Lédignan.


Commune : Lédignan.


Commune : Lédignan.


Commune : Lédignan.


Commune : La Capelle-et-Masmolène.


Commune : La Capelle-et-Masmolène


Saint-Hippolyte-du-Fort (crédit : Tof)


Saint Theodorit (Christine).


Corconne (Crédit : Annabelle)


Claret (Crédit : Karine)

 

Google+

Nos derniers Evènements

Sécheresse sur le Roussillon et l'ouest...

Une sécheresse d'ampleur exceptionnelle concerne le Roussillon et une partie du Languedoc. Les secteurs les plus gravement touchés s'étirent entre les Pyrénées-Orientales, l'Est de l'Aude ainsi que sur les plaines littorales de l'Hérault...

12 déc. 2023 à 08:00

Lire la suite

Chutes de neige la nuit prochaine sur le...

Un épisode pluvio-neigeux a concerné une partie de l'Hérault, de l'Aude et des Pyrénées-Orientales en soirée et nuit de jeudi 19 au vendredi 20 janvier 2023. Ces chutes de neige se sont produites avec un contexte synoptique assez inhabituel,...

24 janv. 2023 à 12:00

Lire la suite

Épisode cévenol du 19 septembre 2020 : 718...

Le 19 septembre 2020, un épisode cévenol (avec une phase Méditerranéenne) s'est produit entre Gard et Hérault. Comme son nom l'indique, ce sont surtout les Cévennes qui ont été touchées par cette dégradation....

04 oct. 2020 à 18:00

Lire la suite

Canicule exceptionnelle juin 2019 : près...

Le mois de juin 2019 va rester graver dans les annales météorologiques avec une canicule d'ampleur exceptionnelle se produisant en dernière décade. Cet épisode caniculaire  débuté le lundi 24 juin 2019, avec des températures...

30 juin 2019 à 18:00

Lire la suite