Météo Languedoc
Prévisions et suivi en temps réel

Vers un temps plus perturbé la semaine prochaine ?

Enfin un temps de saison ! Il est devenu tellement rare d'avoir un mois dans les normes que dès que cela arrive, beaucoup s'en étonnent. Et oui, ces derniers jours, nous étions plus frais que les températures habituellement observées une mi-novembre. Cela vient contrebalancer le début du mois plus doux. Ainsi, sur ces 15 premiers jours de novembre, la moyenne correspond à ce que nous pouvons attendre d'un début novembre. Notre regard se tourne alors vers la suite du mois : à quoi pouvons-nous attendre ? La première tendance va vers une remontée des températures avec un risque croissant de pluie.

Alors que les dépressions plongent sur la France actuellement, les systèmes dépressionnaires vont plutôt s'installer sur le proche Atlantique. Ce contexte pourrait être favorable à une bascule du flux au Sud. Qui dit flux de Sud dit flux plus doux mais humide.

Source : Tropicaltidbits

Ci-dessus, la carte montre la moyenne des scénarios d'un modèle. En bleu, on remarque l'anomalie dépressionnaire sur l'Atlantique tandis que les hautes pressions se retirent vers la Russie. Les dépressions tournent dans le sens inverse des aiguilles d'une montre dans notre hémisphère. Ainsi, le flux marin pourrait s'installer la semaine prochaine. Il chasserait progressivement l'air frais et une douceur (relative) prendrait le dessus.

Toutefois, des incertitudes résident encore. En effet, la proximité du contexte dépressionnaire aura une influence sur les températures mais dans l'ensemble, les températures seront à la hausse. Ci-dessous, nous illustrons nos propos avec la comparaison des maximales ce vendredi et celles attendues jeudi prochain. Cela n'est pas à prendre au pied de la lettre et démontre juste le retour d'une certaine douceur.

Source : Météociel

Cette douceur sera accompagnée par un temps progressivement plus perturbé. A l'image des températures, le risque de pluie est majoritairement dépendant du placement des dépressions. Si on ne peut pas localiser parfaitement les secteurs potentiellement concernés, nous pouvons d'ores et déjà annoncer que le risque d'épisode pluvieux à l'échelle du bassin méditerranéen est assez important la semaine prochaine. Il n'est pas question de catastrophe mais seulement d'un flux marin qui devrait s'accélérer et nous apporter des précipitations.

Nous ne parlerons pas de certains scénarios extrêmes mais au vu des conditions, un épisode cévenol (qui concernerait donc surtout les Cévennes) n'est pas à exclure. Cela pourrait durer plusieurs jours au vu d'une situation qui resterait bloquée. Toutefois, cela reste bien au conditionnel et demande confirmation d'ici là. Ce risque pluvieux pourrait bien se décaler vers l'Italie. Nous y reviendrons régulièrement afin d'affirmer ou confirmer ce premier point.

Source : Météociel

Google+

Nos derniers Articles

Mise en place d'un flux d'Est froid sur...

Alors qu'une phase de redoux s'est amorcée sur la France et une bonne partie de l'Europe, dont le paroxysme va se manifester en fin de semaine/week-end sur le bassin Méditerranéen, nos services surveillent d'ores et déjà la semaine prochaine qui...

01 févr. 2023 à 18:00

Lire la suite

Le redoux avant une vague de froid sur l'Europe...

La phase de redoux qui a débuté le 30 janvier 2023 sur la France se confirme à minima pour la semaine entière à venir. Les températures vont progressivement passer au-dessus des normales saisonnières, particulièrement près...

31 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite

Le redoux est confirmé en France dans les...

Une phase de redoux débute ce lundi 30 janvier 2023 sur la France. En effet, le flux d'Est qui nous a concerné les jours précédents s'est résorbé. Désormais, les hautes pressions anticycloniques - qui ont des racines Açoriennes...

30 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite

Gelées parfois fortes ce lundi avant un...

Voilà dix jours que la France connaît des températures inférieures aux normales saisonnières. Les écarts - toujours en rapport aux normes - sont toutefois peu significatifs (-2°C environ sur notre région) ce qui ne contrebalance...

29 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite