Météo Languedoc
Prévisions et suivi en temps réel

Vers un début Aout caniculaire ?

Cela n'aura échappé à personne : il fait très chaud ! Bien évidemment que non ce n'est pas normal d'avoir de telles températures sur la France même en plein été, que ce soit à Paris, à Lyon ou dans notre région. Avoir 40°C à l'ombre reste exceptionnel même si la fréquence de ces maximales est en hausse. Demain sera le pic caniculaire sur notre région. En effet, le vent marin qui repousse l'air chaud vers le Nord va basculer au Nord-Ouest. L'air bouillant devrait donc se rabattre sur nos plaines demain après-midi, plus particulièrement entre l'Est de l'Hérault, le Gard et la vallée-du-Rhône.

De manière générale, nous attendons des valeurs supérieures à 38°C. Des valeurs de 40 à 41°C sont attendues sur les secteurs cités précédemment. Une pointe à 42°C est possible entre Nîmes et Avignon. Nous le répétons, ces valeurs sont exceptionnelles. On surveillera d'ailleurs certains records mensuels qui pourraient tomber.

Carte : Météociel

A la suite de ces températures, on surveillera le développement d'orages de type caniculaires. En effet, si l'air chaud sera trop sec dans un premier temps, l'humidité pourrait être plus favorable en toute fin de journée et début de soirée et des orages très localisés mais forts pourraient se développer. Ce risque semble surtout présent entre l'Ardèche et la moitié Nord du Gard.

La journée de dimanche restera très chaude entre l'Est de l'Hérault et le Gard. Alors que les températures seront en baisse ailleurs, les maximales pourront atteindre 36 à 38°C entre Nîmes et Montpellier. Il faudra donc attendre lundi pour passer sous les 35°C. Là encore, il ne fera pas frais avec des températures de 30 à 34°C. Les températures repartiront rapidement à la hausse en deuxième partie de semaine prochaine. La pause sera donc courte. De plus, nous surveillons un nouveau risque de canicule en fin de semaine et week-end prochains.

Source : Météociel

Comme illustré sur la carte ci-dessus, une temps plus dépressionnaire pourrait plonger sur l'Atlantique. Cela soulèvera de l'air très chaud à l'avant en provenance d'Afrique du Nord et d'Espagne. Les températures seront en très nette hausse et pourraient de nouveau atteindre des valeurs caniculaires sur une grande partie de la France. Les premiers signaux montrent de bonne probabilités d'avoir une nouvelle fois 40°C sur la région, pourquoi pas plus localement.

Cela confirmerait les signaux évoqués il y a plusieurs semaines concernant une première moitié d'Août très chaude. Après cette première période caniculaire pour les premiers jours d'Août, un nouvel épisode est donc déjà en vue pour le week-end prochain. Au vu de l'échéance, cela reste à confirmer mais les modèles semblent plutôt en accord. Intensité et durée de ces fortes chaleurs seront progressivement affinées.

Google+

Nos derniers Articles

Risque de neige en plaines ce lundi

Nous vous en parlons depuis quelques jours. Alors que pour certains l'hiver était déjà fini, une nouvelle bascule du flux à l'Est est attendu ces prochains jours. Sur notre pays, le froid vient toujours de ce flux d'Est. En effet, celui-ci draine l'air...

03 févr. 2023 à 18:00

Lire la suite

Risque de neige et baisse des températures...

Les modélisations demeurent on ne peut plus divergentes pour la semaine prochaine. En effet, certains scénarios continuent de voir la mise en place d'un blocage Scandinave, avec pour conséquence l'arrivée d'un flux d'Est dynamique sur l'Europe, entraînant...

02 févr. 2023 à 18:00

Lire la suite

Mise en place d'un flux d'Est froid sur...

Alors qu'une phase de redoux s'est amorcée sur la France et une bonne partie de l'Europe, dont le paroxysme va se manifester en fin de semaine/week-end sur le bassin Méditerranéen, nos services surveillent d'ores et déjà la semaine prochaine qui...

01 févr. 2023 à 18:00

Lire la suite

Le redoux avant une vague de froid sur l'Europe...

La phase de redoux qui a débuté le 30 janvier 2023 sur la France se confirme à minima pour la semaine entière à venir. Les températures vont progressivement passer au-dessus des normales saisonnières, particulièrement près...

31 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite