Météo Languedoc
Prévisions et suivi en temps réel

Tendance météo en France pour février 2020

L'hiver se poursuit dans une douceur globale à l'échelle de la France. Si les régions méditerranéennes - surtout près du Roussillon - viennent de connaître un épisode de fortes précipitations hivernales, il s'agit à l'échelle de notre territoire d'un "épi-phénomène" tant il a été localisé. De façon générale, nous connaissons pour le moment un hiver doux. Quelle est la tendance pour Février 2020 ?

Pour la première semaine de février, le modèle CFS voit un blocage anticyclonique à proximité de la Méditerranée, prolongeant son influence largement sur la totalité de la France et de l'Espagne. Le flux d'Ouest (limite barocline) circulerait loin au nord, entre l'Islande, la Grande-Bretagne et la Scandinavie. Dans ce contexte, nous attendons des températures plus douces que la normale (anomalie de + 0.5/+0.75°C sur la France) et une pluviométrie normale au nord, déficitaire au sud. 

Pour la période du 6 au 13 février 2020, le modèle CFS voit la poursuite de conditions anticycloniques entre les Açores, l'Espagne, la France et les Balkans. Le vortex polaire, très concentré cette année, limiterait fortement le potentiel d'ondulations et conséquemment de dégradation. Pluviométrie déficitaire en conséquence sur les régions du sud, éventuellement "normale pour la saison" sur le nord avec des perturbations atténuées.

Concernant les températures, elles resteraient au-dessus des normes de saison, de +1°C environ sur la France à +7°C sur l'Europe de l'Est qui connaît un hiver EXCEPTIONNELLEMENT CHAUD. La probabilité de vague de froid est jugée très faible mais ne peut-être exclue totalement (elle est inférieure à 15%). Sous l'anticyclone, on pourra tout de même observer quelques gelées blanches en plaine (inversions thermiques) avec des nuits conséquemment fraîches mais des après-midis très douces.

La suite du programme n'est guère plus excitante si l'on en croit les projections de CFS : anticyclone, anticyclone et encore anticyclone au programme. Par moments, le flux d'Ouest pourrait propulser quelques dégradations, plutôt sur le nord de la France. Les régions Méditerranéennes seraient  la plupart du temps en marge, avec une pluviométrie bien déficitaire à l'échelle du mois de Février 2020 (hors surprise localisée, comme on en a eu sur le Roussillon ces derniers jours).

Quant aux températures, là-encore sauf surprise majeure, tout semble présent pour avoir une anomalie de +1 ou +1.5°C à l'échelle de la France sur le mois de février 2020. En bref, peu de probabilité d'observer une vague de froid mais nous resterons attentifs tant on sait qu'il est difficile d'établir des prévisions à très long terme et que le moindre grain de sable dans la dynamique générale peut engendrer des répercussions sur le temps sensible. 

Google+

Nos derniers Articles

Une fin janvier froide avec de fortes gelées

L'hiver se poursuit en cette fin janvier 2023. Nous sommes actuellement sous l'influence d'une goutte froide centrée entre l'Italie et la Croatie, qui pilote un flux d'Est continental jusqu'à la France, dont les régions Méditerranéennes. L'anticyclone...

26 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite

Le froid va s'intensifier ce week-end

Nous venons de connaître notre huitième journée consécutive avec des températures inférieures aux normales de saison. Si ce coup de froid est loin d'être exceptionnel, nous ne pouvons que l'apprécier dans ce contexte de réchauffement...

25 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite

Nouvelle accentuation du froid en fin de...

Il y a une semaine que les températures sont passées sous les normales saisonnières. Rien d'exceptionnel en soit, mais un coup de froid ordinaire qui calme l'avancée de la végétation. Concernant la semaine à venir, nous confirmons...

24 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite

Retour d'Est en Méditerranée : risque de...

Un flux d'Est à Nord-Est s'est bien installé sur la région. Il est globalement anticyclonique. C'est pourquoi nos journées sont ensoleillées. En revanche, mistral et tramontane sont de la partie et accentuent le ressenti bien hivernal, la faute...

23 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite