Météo Languedoc
Prévisions et suivi en temps réel

Risque d'orages violents ce dimanche : fortes pluies, grêle et rafales de vent

Nous demeurons à cette heure sous l'influence d'un solide anticyclone qui s'étire des Açores à l'Afrique du nord et jusqu'en Allemagne. Toutefois, après un paroxysme caniculaire atteint cet après-midi à l'échelle de la France, nos prévisionnistes confirment la rétractation de cet anticyclone vers le sud dans les prochaines heures, à mesure que l'activité dépressionnaire s'accroît sur le proche Atlantique. En effet, un talweg dépressionnaire va se constituer demain samedi au large de la France, sur l'Atlantique.

Ce talweg, qui est une zone de basses pressions qui s'étire en forme de "V", va gagner la France pour la journée de dimanche. Il semble suffisamment profond (c'est à dire assez enfoncé vers le sud) pour concerner les régions Méditerranéennes. Précédé d'air extrêmement chaud, le contexte synoptique va favoriser la formation d'une instabilité atmosphérique très élevée, avec des valeurs de MUCAPE > 4000 J/kg en mer Méditerranée. Ci-dessous, voici la carte synoptique pour la journée de dimanche : 

Demain samedi, nous avons la formation de nuages bas sur les plaines littorales, alors que le soleil brille généreusement dans l'intérieur des terres. Le soleil regagne du terrain rapidement en cours de matinée et persiste durant plusieurs heures. Des nuages instables vont ensuite arriver par l'Ouest, entre les Pyrénées-Orientales et l'Aude, durant l'après-midi où nous surveillerons un risque d'averses orageuses. Ces averses orageuses pourront gagner du terrain jusqu'à l'Hérault, aux Cévennes et à la Lozère en soirée.

Dimanche, les nuages bas donnent déjà un temps mitigé ou nuageux en matinée. On peut déjà avoir des averses orageuses ici ou là, jusqu'en plaines. Au fil des heures, la masse d'air se dote d'une instabilité très marquée, avec des valeurs de MUCAPE > 2000/3000 J/kg sur nos plaines. Les forçages sont assez ténus, mais cela est suffisant à la formation d'orages parfois violents, avec risque d'intenses pluies, de grêle et de rafales de vent. Amis agriculteurs, prenez vos précautions. 

Les orages vont se maintenir entre l'après-midi et la soirée/nuit, surtout le Gard et la Lozère. Durant cette première salve, une bonne partie de notre région devrait être touchée, mais les cumuls seront très hétérogènes en raison du caractère orageux : parfois 0/5 mm seulement, localement 50 mm... L'intérieur des terres est + exposé dans cette situation. A noter : une accalmie se produit lundi, mais le contexte synoptique est encore plus éloquent entre mardi et mercredi, avec une dégradation possiblement généralisée.

Certains scénarios, comme le modèle CEP, sont assez extrêmes puisqu'ils entrevoient des cumuls > 200 mm sous orage. Un scénario incertain qui est à confirmer ultérieurement. 

Google+

Nos derniers Articles

Retour de la neige en fin de semaine !

Le changement de temps tant attendu va débuter dès ce mercredi. Cela commencera par un temps plus nuageux mais toujours doux pour la saison. Jeudi, nous serons dans l'influence maritime à l'avant du rail dépressionnaire qui se renforce sur l'Atlantique....

20 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une fin février plus agitée !

On tient enfin ce changement de temps tant attendu. Ce mois de février est pour l'instant remarquablement doux et sec. Nous sommes en moyenne 3 à 4°C au-dessus des moyennes de saison pour ces 19 premiers jours. Cela pourrait bien faire de ce mois de février...

19 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une baisse des températures avec neige...

Le week-end se termine sous le signe d'un puissant anticyclone qui a favorisé des températures anormalement douces. Entre le début et le milieu de semaine à venir, les hautes pressions vont enfin reculer et se rétracter en direction de l'Afrique,...

18 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Flux de nord-ouest : à quoi s'attendre ?

On vous en parlait hier et ça se confirme encore aujourd'hui : la plupart des modèles de prévision confirment un profond changement de circulation atmosphérique pour cette fin février. Autant qu'on se le dise : il n'y aura rien d'exceptionnel en...

17 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite