Météo Languedoc
Prévisions et suivi en temps réel

Risque d'orages forts mardi : analyse convective

Après la forte canicule que nous venons de connaitre, les températures restent chaudes, bien qu'un net cran en-dessous. Un risque orageux s'annonce pour la journée de mardi. Comme toujours, la localisation exacte des orages est difficile à cerner mais au vu de la forte instabilité de la masse d'air, ces orages pourront être localement forts. Analyse.

CONTEXTE MÉTÉOROLOGIQUE À L’ÉCHELLE DE L'EUROPE

Comme souvent, l'origine des dégradations orageuses sur nos régions provient d'un conflit de masses d'air. En lien avec celle-ci, un talweg (prolongement d'une dépression) se constituera sur le proche Atlantique. Celui-ci soulèvera de l'air chaud et humide à l'avant alors que l'air froid s’engouffrera à l'arrière. Par exemple, à 850 hPa soit environ 1500 mètres d'altitude, la température avoisinera 6°C sur la Bretagne alors qu'elle sera de 16 à 17°C sur notre région. Ce talweg s'illustre également sur la carte ci-dessous :

Source : Pivotal Weather

L'air chaud, plus léger que l'air froid, aura tendance à s'élever et viendra donc se confronter à l'air plus froid. Ce type de configuration est favorable à la constitution d'orages sur de vastes secteurs balayant les régions au fur et à mesure de l'avancée de l'air froid.

Cette première analyse à l'échelle de l'Europe permet de déceler un risque orageux potentiellement fort à l'échelle de la France. Toutefois, la prévision convective doit s'analyser à méso-échelle afin de mieux prendre en compte les particularités locales, qu'elles soient météorologiques ou topographiques.

ANALYSE DE MÉSO-ÉCHELLE

Connaitre le contexte de basses couches est essentiel pour la formation des orages. Comme souvent sur les régions méditerranéennes, le marin (air doux et humide) se mettra en place avant de venir converger avec l'arrivée du vent d'Ouest synonyme de l'arrivée de l'air froid. Pour booster cette convergence, une dépression de surface pourrait (à confirmer !) se constituer entre Aude et Hérault.

Source : Météociel

Ici, nous observons bien l'accélération du flux marin sur l'Est de l'Hérault et le Gard alors que la tramontane se lèvera sur l'Aude. Ce constat fait, nous pouvons émettre l'hypothèse que le risque orageux, bien que présent partout, sera plus probable entre Hérault, Gard et Lozère.

Pour connaitre l'intensité des orages, un des éléments les plus importants reste l'instabilité de la masse d'air. Autrement dit, c'est l'énergie déployée par une particule pour s'élever. Ainsi, tant que celle-ci sera plus chaude que son environnement, elle sera plus légère et donc elle s'élèvera. Cette énergie se mesure en joules par kg.

 Source : Météociel

Sur cette carte, nous observons une forte instabilité entre Hérault, Gard et Lozère. Localement, des pointes à 2000 J/kg sont modélisées. Ces valeurs sont amplement suffisantes pour soutenir la formation d'orages forts. En revanche, l'instabilité (présente en fin de nuit) est plus faible entre Aude et Pyrénées-Orientales. Ceci converge avec la précédente analyse démontrant un risque moins important sur ces deux départements, sans pour autant être nul.

Au final, le risque orageux est bien présent en journée de mardi, notamment au cours de la matinée. Toutefois, cette première analyse méritera confirmation. Outre le fait que la météo n'est pas une science exacte, la prévision des orages reste un élément très délicat, surtout quand il s'agit d'être précis. Nous y reviendrons demain avec une nouvelle analyse qui pourra alors confirmer ou affirmer celle-ci.

VITICULTEURS : NE CRAIGNEZ PLUS LA MÉTÉO PENDANT VOS VENDANGES

Le mois d'août est synonyme du début des vendanges pour les viticulteurs. C'est aussi synonyme de grande vulnérabilité aux conditions climatiques. Les orages, la grêle mais aussi les quelques millimètres de pluie pouvant gêner les traitements et les récoltes doivent être connus mais surtout anticipés par les agriculteurs. Face à ce besoin, nous avons développé des outils adaptés à ce secteur d'activités.

En effet, nous pouvons anticiper et vous alerter pour le moindre événement météorologique à l'échelle de vos parcelles. Vous êtes en contact avec nos prévisionnistes 24h/24 et 7j/7 pour ne louper aucun phénomène. Ce service est un véritable outil d'aide à la décision crucial en cette période de vendanges.

Pour en savoir plus, n'hésitez pas à nous contacter via le formulaire de contact ci-dessous ou par mail en cliquant ici.


Google+

Contactez-nous pour obtenir plus d'informations

Nos derniers Articles

Chutes de neige à très basse altitude la...

Une première goutte froide a balayé notre région ce lundi matin, donnant quelques précipitations sur le Languedoc et le Roussillon entre la fin de nuit dernière et la matinée. Il a neigé temporairement vers 500 m. Nos prévisionnistes...

06 févr. 2023 à 18:00

Lire la suite

Possible neige en plaines ces prochaines...

Que l'on soit clair, ce n'est pas la situation du siècle. C'est loin d'être du jamais vu ni même une vague de froid. Simplement, dans nos hivers qui sont devenus assez ennuyeux sans froid, sans pluie ni neige, la moindre opportunité d'une quelconque agitation...

05 févr. 2023 à 18:00

Lire la suite

Possibles chutes de neige jusqu'en plaine...

Nous venons de connaître la journée la plus douce de cette période de redoux. Les maximales ont dépassé les 20°C dans le Roussillon. Si la douceur va rester présente demain dimanche, il est à noter qu'un net changement de temps...

04 févr. 2023 à 18:00

Lire la suite

Risque de neige en plaines ce lundi

Nous vous en parlons depuis quelques jours. Alors que pour certains l'hiver était déjà fini, une nouvelle bascule du flux à l'Est est attendu ces prochains jours. Sur notre pays, le froid vient toujours de ce flux d'Est. En effet, celui-ci draine l'air...

03 févr. 2023 à 18:00

Lire la suite