Météo Languedoc
Prévisions et suivi en temps réel

Risque d'orages de grêle demain sur le Languedoc et neige ce week-end en Lozère !

La situation reste fortement instable en ce début mai. De nouveaux orages grêligènes se sont produits ce mardi du côté d'Anduze, de Conqueyrac, de Clarat et de Vacquières, à la limite du Gard et de l'Hérault. Ces orages ont localement endommagé sévèrement les cultures. Le reste de la région est resté en marge des orages violents. Demain mercredi, la situation va à nouveau se déstabiliser fortement, notamment entre la Lozère et le Gard.

Le contexte météorologique reste le même avec la persistance d'un marais barométrique sur notre région. Après une matinée bien ensoleillée ce mercredi, les cumulus vont à nouveau bourgeonner près de la Lozère et des Cévennes. Aussi, une forte instabilité atmosphérique va se développer notamment sur les plaines du Gard. Ce soir, le modèle ARPEGE simule des valeurs de CAPE voisines de 1500 à 2000 J/KG

Les premiers orages vont éclore sur la Lozère ce mercredi vers midi. Ils se propageront avant 14h aux Cévennes, avec déjà un risque de grêle de façon localisée. En milieu d'après-midi, une convergence de basses-couches va s'établir entre le mistral s'établissant sur la vallée du Rhône et la tramontane positionnée dans l'Est de l'Hérault. Dans ce contexte - malgré des valeurs d'humidité moindres que ces derniers jours - la convection va fortement s'enclencher sur les plaines du Gard.

En phase avec les fortes valeurs d'instabilité, nos services s'attendent à la genèse d'orages localement violents, dotés d'un fort potentiel grêligène. Les zones situées entre le Vidourle, la Gardonnenque, la Vaunage et la plaine Nîmoise semblent les plus exposées. Localement, les grêlons pourront atteindre 2 à 3 cm de diamètre et tomber de façon abondante. Le risque orageux se maintiendra jusqu'en fin d'après-midi. S'en suivra une période stable durant quelques jours, sur toute la région. 

Après les orages et la grêle... c'est la neige qui pourrait faire parler d'elle ! Ce week-end, un système dépressionnaire va glisser de l'Islande vers la France, drainant de l'air anormalement froid pour la saison en altitude. Précédé d'air doux dans les basses-couches, ce système dépressionnaire va piloter un front froid actif qui pourrait balayer le Languedoc et le Roussillon dans la nuit de samedi à dimanche. En plaine, des pluies passagères soutenues et orageuses sont possibles, sans plus.

Par contre, en altitude, aussi bien sur les Pyrénées que sur la Lozère, il faudra surveiller l'apparition des flocons de neige parfois à moyenne altitude. Ainsi, quelques centimètres de neige lourde pourraient recouvrir les sommets au dessus de 1200 m environ d'ici dimanche matin au lever du jour. Ceci n'est pas exceptionnel mais reste remarquable à cette période de l'année. Situation à suivre avec Météo-Languedoc prochainement. 

Google+

Nos derniers Articles

Pluies et chutes de neige attendues ce week-end

1) Analyse du contexte météorologique ce 22 février 2024 :  Le retrait des hautes pressions se confirme actuellement avec un anticyclone qui recule en direction de l'Afrique. Dans le même temps, l'activité dépressionnaire commence à...

22 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Quels sont les espoirs de pluie pour cette...

Ce mois de février est pour l'instant d'une douceur exceptionnelle mais aussi le signe de la poursuite de la sécheresse. Depuis le 1ᵉʳ février, on relève 30,3 mm à Nîmes (contre 47 mm en moyenne en février), 25,6 mm à Montpellier...

21 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Retour de la neige en fin de semaine !

Le changement de temps tant attendu va débuter dès ce mercredi. Cela commencera par un temps plus nuageux mais toujours doux pour la saison. Jeudi, nous serons dans l'influence maritime à l'avant du rail dépressionnaire qui se renforce sur l'Atlantique....

20 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une fin février plus agitée !

On tient enfin ce changement de temps tant attendu. Ce mois de février est pour l'instant remarquablement doux et sec. Nous sommes en moyenne 3 à 4°C au-dessus des moyennes de saison pour ces 19 premiers jours. Cela pourrait bien faire de ce mois de février...

19 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite