Météo Languedoc
Prévisions et suivi en temps réel

Risque d'épisodes méditerranéens dès ce week-end et la semaine prochaine !

Un changement de configuration atmosphérique est attendu pour le week-end prochain. Une goutte froide peu dynamique circule actuellement entre la Scandinavie et l'Ouest de la France. Elle va s'isoler au large du Portugal entre demain mercredi et vendredi. Dans cette configuration, un flux de sud va gagner l'Espagne, où de bonnes pluies orageuses sont prévues dès cette semaine. Notre région méditerranéenne restera à l'écart dans un premier temps, nous permettant de savourer de belles éclaircies.

Ce n'est que ce week-end que la goutte froide va remonter vers le golfe de Gascogne. Nos deux modèles fétiches, à savoir GFS et CEP, sont globalement en accord là-dessus. Cette goutte froide, cette fois plus proche de nos contrées, va piloter un flux de sud-est en basses-couches doux et humide, alors qu'en altitude nous aurons un vent courbé au sud-ouest (cisaillement directionnel favorable aux pluies persistantes). Pour dimanche, voici les modélisations entre CEP et GFS : 

Il est à noter que cette dégradation méditerranéenne pourrait se faire en plusieurs temps : entre samedi 7 novembre et mercredi 11 novembre au moins. Toute notre région, le Languedoc-Roussillon, va être exposée à un moment ou un autre. De façon objective, la synoptique (circulation météorologique générale) est favorable à un risque de fortes pluies persistantes quelque part sur la Méditerranée (impossible à localiser précisément à cette échéance).

Toutefois, plus nous avançons dans la saison et plus les valeurs d'instabilité tendent à diminuer, ce qui limite (sans exclure) la probabilité de phénomènes catastrophiques. Ceci méritera confirmation ou infirmation dans les prochains jours. En attendant, nos prévisionnistes envisagent la première salve pluvieuse pour samedi : 

Associées à une masse d'air modérément instable, des pluies parfois orageuses devraient débuter sur le Roussillon en matinée, entre Pyrénées-Orientales et l'Aude, avant de gagner l'Hérault, le Gard et les Cévennes en journée. En raison d'un vent marin assez prononcé en basses-couches, les plus forts cumuls pourraient - au conditionnel - se produire sur le piémont cévenol. Nous envisageons d'ores et déjà des cumuls > 100 mm sur ces zones, avec un risque de crues.

Fait marquant : de nouveaux épisodes pluvio-orageux sont envisagés par GFS et CEP jusqu'en milieu de semaine, en raison d'une goutte froide dépressionnaire très peu mobile et d'un dynamisme atmosphérique assez virulent. Sur cette période de 72/84h, des cumuls > 300 mm sont envisagés au moins près des Cévennes. Des crues modérées (à minima) sont probables. Un regard attentif sera mené par nos services pour voir comment la situation va évoluer. Prochain point demain mercredi. 

Google+

Nos derniers Articles

Dégradation : pluies et chutes de neige...

ANALYSE DU CONTEXTE METEOROLOGIQUE - Le flux général a pivoté au secteur Nord-Ouest sur la France. Il véhicule de l'air un peu plus frais que ce que l'on a connu ces dernières semaines, avec le retour de quelques flocons sur nos sommets. En bref,...

23 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Pluies et chutes de neige attendues ce week-end

1) Analyse du contexte météorologique ce 22 février 2024 :  Le retrait des hautes pressions se confirme actuellement avec un anticyclone qui recule en direction de l'Afrique. Dans le même temps, l'activité dépressionnaire commence à...

22 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Quels sont les espoirs de pluie pour cette...

Ce mois de février est pour l'instant d'une douceur exceptionnelle mais aussi le signe de la poursuite de la sécheresse. Depuis le 1ᵉʳ février, on relève 30,3 mm à Nîmes (contre 47 mm en moyenne en février), 25,6 mm à Montpellier...

21 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Retour de la neige en fin de semaine !

Le changement de temps tant attendu va débuter dès ce mercredi. Cela commencera par un temps plus nuageux mais toujours doux pour la saison. Jeudi, nous serons dans l'influence maritime à l'avant du rail dépressionnaire qui se renforce sur l'Atlantique....

20 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite