Météo Languedoc
Prévisions et suivi en temps réel

Risque d'épisode méditerranéen ou cévenol début septembre

La situation météorologique est à suivre avec grande attention pour ce début septembre 2021. Progressivement, la circulation atmosphérique devrait devenir favorable à la mise en place d'un temps de plus en plus perturbé, avec un risque grandissant d'épisode méditerranéen ou d'épisode cévenol. Ci-dessous, voici l'évolution du contexte météorologique entre demain mercredi 1er septembre et lundi 6 septembre (journée qui semble "la plus risquée"). Nous sommes actuellement sous l'influence d'un dôme anticyclonique centré sur les îles Britanniques, où la pression est voisine de 1036 hPa.

Dans ce contexte, le beau temps domine encore... avec un mercredi bien ensoleillé. Très rapidement, une dépression va se constituer sur l'Atlantique et cette dernière va glisser en direction des Îles Britanniques pour la fin de week-end et le début de semaine suivante. Son emplacement exact est encore inconnu, mais certains modèles suggèrent qu'elle pourrait s'isoler près de l'Irlande et du proche Atlantique, induisant comme indiqué sur la carte ci-dessous à droite la mise en place d'un flux de Sud-Ouest très dynamique en altitude et instable sur les régions Méditerranéennes. 

La difficulté pour les prévisionnistes se situe désormais dans le fait de savoir où va passer exactement cette dépression. Le modèle GFS est aujourd'hui plus "extrême" que le modèle "CEP" avec une goutte froide qui s'isole aux portes de la France. Les régions Méditerranéennes seraient alors au centre d'un important conflit de masses d'air, avec de l'air frais en altitude et très cisaillé, alors qu'au sol nous aurions de l'air très doux et saturé en humidité, avec en prime de l'instabilité atmosphérique élevée.

Sur CEP, la première dépression se résorbe trop à l'Ouest sur l'Atlantique pour vraiment nous impacter. Toutefois, plus tardivement vers le 8/9 septembre, une nouvelle dépression glisse sur l'Atlantique et nous parvient avec là-aussi un risque d'épisode très pluvieux. En bref : les modèles ne sont pas en accord sur le timing et la localisation de l'épisode, mais la plupart d'entre eux simulent des conditions favorables à un événement pluvieux intense quelque part sur la Méditerranée Française entre le 5 et le 10 septembre. Ci-dessous, voici les cartes probabilistes de valeurs de CAPE (instabilité atmosphériques) > 500 J/Kg et 1000 J/Kg.

On voit bien que c'est autour de la Méditerranée que les valeurs d'instabilité sont les plus élevées, ce qui est cohérent en cette saison ainsi qu'au regard de la situation. Et c'est clairement ce qu'il faudra surveiller : la concomitance de forçages atmosphériques virulents, aussi bien au sol qu'en altitude, avec des valeurs d'instabilité marquées, sont typiquement propices à des événements très violents. Restons toutefois mesurés à cette heure, car l'échéance est lointaine et qu'il n'est pas impossible que cette dépression se décale suffisamment pour nous tenir à l'écart des intempéries.

A ce titre, l'écart type entre les modèles est encore assez significatif sans être non plus exceptionnel (voir carte ci-dessous). La situation va être affinée dans les prochains jours et mérite une attention particulière. 

Google+

Nos derniers Articles

Pluies et chutes de neige attendues ce week-end

1) Analyse du contexte météorologique ce 22 février 2024 :  Le retrait des hautes pressions se confirme actuellement avec un anticyclone qui recule en direction de l'Afrique. Dans le même temps, l'activité dépressionnaire commence à...

22 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Quels sont les espoirs de pluie pour cette...

Ce mois de février est pour l'instant d'une douceur exceptionnelle mais aussi le signe de la poursuite de la sécheresse. Depuis le 1ᵉʳ février, on relève 30,3 mm à Nîmes (contre 47 mm en moyenne en février), 25,6 mm à Montpellier...

21 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Retour de la neige en fin de semaine !

Le changement de temps tant attendu va débuter dès ce mercredi. Cela commencera par un temps plus nuageux mais toujours doux pour la saison. Jeudi, nous serons dans l'influence maritime à l'avant du rail dépressionnaire qui se renforce sur l'Atlantique....

20 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une fin février plus agitée !

On tient enfin ce changement de temps tant attendu. Ce mois de février est pour l'instant remarquablement doux et sec. Nous sommes en moyenne 3 à 4°C au-dessus des moyennes de saison pour ces 19 premiers jours. Cela pourrait bien faire de ce mois de février...

19 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite