Météo Languedoc
Prévisions et suivi en temps réel

Quelques orages demain avant un possible changement de temps

Un talweg faiblement dépressionnaire et en perte de dynamisme traverse la France actuellement. Il est ce qu'il reste de la goutte froide qui a apporté d'importantes inondations en Espagne la semaine dernière. Les conséquences seront bien différentes sur notre pays bien que des orages pourront se développer à son passage. Toujours pas de dégradation généralisée comme nous pouvons l'espérer au vu d'une perturbation qui restera bien faible. Il faudra surement attendre le début de semaine prochaine pour un possible mais incertain changement de temps qui pourrait apporter davantage de pluies.

Ce mercredi, si le soleil pourrait briller assez majoritairement, de rares averses sont possibles sur la région. Elles seront plus probables l'après-midi. Les premiers orages se développeront surtout sur les zones de reliefs entre les Pyrénées et les Cévennes mais des cellules orageuses pourront déborder jusqu'en plaines, notamment entre l'Est de l'Hérault et l'intérieur du Gard.


Carte : Météociel

Que ce soit clair, ce risque orageux devrait rester bien faible et très localisé. La majorité de la région restera au sec et même sous les orages, il ne faut pas s'attendre à des pluies qui inhiberont la sécheresse bien installée. C'est à une échéance un peu plus lointaine que nous pouvons espérer un changement de temps plus favorable à de bonnes pluies sur la région. En effet, une nouvelle goutte froide va s'isoler sur le proche Atlantique d'ici ce week-end.

Comme toujours, son placement et sa trajectoire seront déterminants sur les probabilités de précipitations sur notre région. La différence majeure avec la situation actuelle se situe au niveau de l'activité dépressionnaire qui pourrait se renforcer sur l'Atlantique. Cela pourrait forcer la goutte froide à se décaler sur la France avec une perturbation pluvio-orageuse à la clef.


Carte : Tropicaltidbits

Nous insistons sur le fait que la situation reste incertaine car encore assez lointaine. Si la dépression devrait rapidement s'installer (d'ici 4 jours), il faudra probablement attendre lundi ou mardi prochain (échéance de 6-7 jours) pour espérer une dégradation sur notre région. Nous sommes donc encore à la limite avec des scénarios qui diffèrent sur le placement de la dépression.

Les dernières actualisations des modèles saisonniers continuent d'entrevoir un automne assez pluvieux autour de la Méditerranée. Cela ne garantit pas des pluies continues sur notre région mais c'est encourageant avec un signal dépressionnaire sur le trimestre septembre/octobre/novembre favorable à la pluie. Nous restons attentifs aux prochaines actualisations et nous devrions y voir plus clair d'ici la fin de semaine concernant le possible changement de temps du début de semaine prochaine.

Google+

Nos derniers Articles

Retour de la neige en fin de semaine !

Le changement de temps tant attendu va débuter dès ce mercredi. Cela commencera par un temps plus nuageux mais toujours doux pour la saison. Jeudi, nous serons dans l'influence maritime à l'avant du rail dépressionnaire qui se renforce sur l'Atlantique....

20 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une fin février plus agitée !

On tient enfin ce changement de temps tant attendu. Ce mois de février est pour l'instant remarquablement doux et sec. Nous sommes en moyenne 3 à 4°C au-dessus des moyennes de saison pour ces 19 premiers jours. Cela pourrait bien faire de ce mois de février...

19 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une baisse des températures avec neige...

Le week-end se termine sous le signe d'un puissant anticyclone qui a favorisé des températures anormalement douces. Entre le début et le milieu de semaine à venir, les hautes pressions vont enfin reculer et se rétracter en direction de l'Afrique,...

18 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Flux de nord-ouest : à quoi s'attendre ?

On vous en parlait hier et ça se confirme encore aujourd'hui : la plupart des modèles de prévision confirment un profond changement de circulation atmosphérique pour cette fin février. Autant qu'on se le dise : il n'y aura rien d'exceptionnel en...

17 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite