Météo Languedoc
Prévisions et suivi en temps réel

Plus de 40°C ce samedi avec un risque d'orages caniculaires ?

Photo d'illustration

Après un mercredi particulièrement chaud, ce jeudi les températures se sont maintenues à des niveaux élevés mais un cran en-dessous. Les disparités restent importantes au sein de notre région avec un ressenti différent d'un point à l'autre. En effet, alors que nous avons 27 à 28°C sur les plages, le thermomètre s'envole à 37 ou 38°C dans l'arrière-pays. L'humidité reste assez élevée avec des brises marines récurrentes qui donne une sensation assez lourde venant s'ajouter aux fortes chaleurs. Demain vendredi, nous gagnerons quelques degrés avant un pic de canicule attendu samedi.

En plus de cette chaleur diurne, les températures nocturnes sont aussi élevées et souvent supérieures à 20°C voire plus localement. Demain, les maximales pourront de nouveau approcher les 38°C surtout dans l'intérieur du Gard. Petite parenthèse sur notre pays où les 40°C seront de nouveau dépassés sur plusieurs régions allant de Toulouse à Paris.

Source : Météociel

Samedi, un flux d'Ouest à Nord-Ouest s'installe sur la France. De l'air plus frais va s'engouffrer par l'Ouest et le Nord du pays. Cela va rabattre tout l'air chaud sur le Sud-Est. Les brises marines pourront résister localement tandis que la tramontane s'installera. Cette convergence favorisera de très fortes chaleurs qui pourront atteindre des valeurs remarquables.

Il est bien triste de s'y habituer mais atteindre les 40°C est tout sauf normal même dans le Sud en plein été. Nous rappelons qu'il s'agit de températures à l'ombre mesurées dans des normes spécifiques. Samedi, nous attendons des valeurs de 40 à 41°C entre Hérault et Gard. Une pointe à 42°C n'est pas exclue ! Certains records pour un mois d'Août pourront être battus.

Carte : Météociel

Dans cet air bouillant et avec l'humidification des basses couches en fin de journée, un risque d'orages caniculaires se dessine pour la fin de journée de samedi. Avec une instabilité très importante, si un orage venait à se développer dans ces conditions, il pourrait devenir violent avec un risque de grêle important. Dans ce type de situation, les fortes chaleurs assèchent la masse d'air et les cumulus ont du mal à se former mais une fois déployé, l'orage crée ses propres conditions pour lui permettre de perdurer et de gagner en intensité.

Ce risque orageux sera présent entre Lozère, Sud Ardèche et le Gard notamment dans sa moitié Nord (voir carte ci-dessous). Des débordements plus importants sont possibles mais cela reste à affiner progressivement. Cette journée de samedi est donc sous surveillance avec un pic caniculaire supérieur à 40°C qui pourrait être suivi d'orages localisés mais violents. Si vous pensiez en avoir fini avec cette chaleur, elle persistera dimanche avec encore des maximales de 36 à 38°C. Il faudra attendre lundi pour retrouver des températures bien plus respirables.

Source : Météociel

Google+

Nos derniers Articles

Poursuite des gelées toute la semaine :...

Nous demeurons en ce milieu de semaine sous l'influence d'un petit flux d'Est qui s'étire de la Roumanie jusqu'à la France. Ce dernier est assez peu dynamique mais suffisant à advecter de l'air bien froid, puisque les températures à 850 hPa (environ...

08 févr. 2023 à 18:00

Lire la suite

Nombreuses gelées attendues cette semaine...

Une goutte froide a traversé notre région d'Est en Ouest ce mardi, donnant des précipitations généralisées. Il a neigé sur les plaines intérieures (arrière-pays) du Gard et de l'Hérault. Bonne nouvelle par ailleurs...

07 févr. 2023 à 18:00

Lire la suite

Chutes de neige à très basse altitude la...

Une première goutte froide a balayé notre région ce lundi matin, donnant quelques précipitations sur le Languedoc et le Roussillon entre la fin de nuit dernière et la matinée. Il a neigé temporairement vers 500 m. Nos prévisionnistes...

06 févr. 2023 à 18:00

Lire la suite

Possible neige en plaines ces prochaines...

Que l'on soit clair, ce n'est pas la situation du siècle. C'est loin d'être du jamais vu ni même une vague de froid. Simplement, dans nos hivers qui sont devenus assez ennuyeux sans froid, sans pluie ni neige, la moindre opportunité d'une quelconque agitation...

05 févr. 2023 à 18:00

Lire la suite