Météo Languedoc
Prévisions et suivi en temps réel

Pluies significatives et chutes de neige en altitude ce week-end : toujours des incertitudes

Nos prévisionnistes confirment une dégradation progressive des conditions météorologiques pour la fin de semaine, qui va débuter demain vendredi, mais qui sera plus nette samedi et dimanche. Pour autant, des incertitudes persistent toujours sur les zones touchées. Synoptiquement, un axe anticyclonique s'étire actuellement de l'Est des Açores jusqu'à la Scandinavie. On ne parle pas de blocage, car malgré une alimentation anticyclonique continue, la solidité de l'anticyclone Scandinave est très limitée.

Toutefois, c'est suffisant à la continentalisation du flux entre la Pologne, l'Allemagne, la France et le nord de l'Espagne. A ce titre, une petite goutte froide va se constituer demain sur l'Allemagne et glisser en flux de Nord-Est vers les Pyrénées tout en se dynamisant. Pour la première fois depuis plusieurs jours, les deux principaux modèles déterministes sont en accord pour voir cette goutte froide s'isoler vers le Sud-Ouest de la France (ce n'était pas le cas hier). Ce contexte météorologique va favoriser un flux de Nord-Est en haute altitude, drainant de l'air relativement plus froid (sans vague de froid) mais d'Est/Sud-Est au sol, apportant de l'humidité de Méditerranée

Avant d'entrer plus dans les détails, nous soulignons que depuis 72h les modèles de prévision patinent sur le fait de savoir si la dégradation va toucher 100% de notre région et/ou se limiter uniquement au Roussillon (scénario en journée) ou seulement au Languedoc (scénario de ce matin). Ces hésitations sont souvent observées lorsqu'une goutte froide arrivent du Nord-Est, car les modèles ont des difficultés à localiser le minimum dépressionnaire en Méditerranée. Nous allons ainsi nous servir des modélisations du jour, tout en apportant une expertise basée sur ce que l'on observe habituellement, pour essayer d'y voir plus clair.

Pour demain vendredi, la matinée est plutôt ensoleillée, malgré les premiers nuages bas qui remontent de mer. Dans l'après-midi, les nuages sont de plus en plus nombreux mais le temps reste normalement sec. Selon les derniers scénarios, mais cela nécessite un certain conditionnel encore malgré une échéance réduite, les pluies vont s'organiser en nuit de vendredi à samedi dans le golfe du Lion et remonter vers les plaines du Gard et de l'Hérault, tout en débordant plus faiblement sur l'Aude et les Pyrénées-Orientales. Il fait frais donc la neige pourrait tomber sur les Cévennes et le sud de la Lozère (dans un premier temps) dès 1000/1100 m environ. C'est le scénario retenu par le modèle Arôme 3Z : 

Samedi matin, les précipitations devraient concerner une grande partie du Languedoc et du Roussillon. Selon les derniers scénarios, les plus fortes intensités se situeraient sur le Languedoc, mais nous ne serions pas surpris que cela évolue encore. La carte ci-dessus sous-estime probablement l'extension des pluies, notamment côté Aude et Pyrénées-Orientales. En journée, les pluies devraient s'intensifier sur les plaines de l'Hérault, du Gard et se maintenir plus faiblement entre l'Aude et les Pyrénées-Orientales. La neige pourrait tomber temporairement dès 900 m en Cévennes/Lozère, sur l'Espinouse également, plutôt 1200 m sur les Pyrénées car les précipitations y seraient plus faibles.

Durant cet épisode, la fraîcheur est très marquée en plaine en raison du mistral et de la tramontane noire (maximales proche de 5°C dans l'intérieur des terres). Dimanche, de nouvelles précipitations devraient remonter de mer, mais avec de l'air cette fois plus doux. La neige remonte à plus haute altitude, vers 1500 m. Il existe encore des incertitudes sur l'intensité et la localisation de cet épisode, tout comme la limite P/N. On devrait dépasser les 70 mm localement en plaine. Ci-dessous, voici la modélisation des précipitations du modèle CEP (radicalement différente des modélisations d'hier) : 

La prévision va nécessiter de nouveaux ajustements, vous l'aurez compris. 

Google+

Nos derniers Articles

Fortes gelées attendues entre dimanche et...

Nous sommes en cette fin de semaine au paroxysme du flux d'Est qui s'est installé ces derniers jours sur la France. En effet, un drain continental est installé entre les Balkans et la Méditerranée, drainant de l'air très froid. Le minimum dépressionnaire...

27 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite

Une fin janvier froide avec de fortes gelées

L'hiver se poursuit en cette fin janvier 2023. Nous sommes actuellement sous l'influence d'une goutte froide centrée entre l'Italie et la Croatie, qui pilote un flux d'Est continental jusqu'à la France, dont les régions Méditerranéennes. L'anticyclone...

26 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite

Le froid va s'intensifier ce week-end

Nous venons de connaître notre huitième journée consécutive avec des températures inférieures aux normales de saison. Si ce coup de froid est loin d'être exceptionnel, nous ne pouvons que l'apprécier dans ce contexte de réchauffement...

25 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite

Nouvelle accentuation du froid en fin de...

Il y a une semaine que les températures sont passées sous les normales saisonnières. Rien d'exceptionnel en soit, mais un coup de froid ordinaire qui calme l'avancée de la végétation. Concernant la semaine à venir, nous confirmons...

24 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite