Météo Languedoc
Prévisions et suivi en temps réel

Pluies et orages samedi soir sur le Languedoc et le Roussillon

Les prévisions sont bien difficiles en ce moment : les modèles pataugent et divergent fortement, avec de multiples systèmes dépressionnaires aux environs de la France qui entrent en concurrence les uns avec les autres, rendant la tâche très difficile pour les météorologues. Une nouvelle dégradation est attendue ce week-end. En effet, une nouvelle goutte froide assez dynamique va glisser rapidement du golfe de Gascogne vers la France entre samedi et dimanche. Son déplacement est heureusement rapide, car sa localisation est idéale pour soulever beaucoup d'humidité.

Si cette dernière avait stationné, les conséquences auraient pu être sérieuses. Bien heureusement, TOUS les modèles s'accordent pour un passage rapide sur notre région. Ainsi, après une matinée bien ensoleillée samedi, des nuages vont bourgeonner sur l'Aude et les Pyrénées-Orientales en cours d'après-midi, donnant un ressenti de plus en plus nuageux et lourd. Les premières averses - parfois orageuses - sont attendues dès la fin d'après-midi sur les moitiés Ouest de ces départements : 

En soirée et nuit de samedi à dimanche, les nuages envahissent toute la région rapidement. Une anomalie de basse tropopause - faisant office de forçage en altitude - va traverser toute la région d'Ouest en Est, rapidement. C'est un point clef de cette prévision : les anomalies, lorsqu'elles circulent, favorisent généralement une dégradation assez généralisée. Ainsi, les averses de la fin d'après-midi devraient peu à peu se structurer en début de soirée pour former un cordon pluvio-orageux entre les Pyrénées-Orientales, l'Aude, l'Ouest de l'Hérault et l'Aveyron.

Les précipitations sont généralement modérées et ordinaires. Au fil de la nuit, cet axe va se décaler vers l'Hérault, en gagnant légèrement en intensité (tout en demeurant ordinaire). C'est en arrivant entre le Gard et la vallée du Rhône que la masse d'air sera un peu plus saturée, cisaillée et instable. Le caractère orageux pourrait donc être temporairement plus marqué, bien que MOBILE (donc sans grande inquiétude), sur la vallée du Rhône et ses alentours. La Lozère est concernée par de bonnes pluies temporairement. Voir chronologie globale, à ne pas prendre au pied de la lettre : 

En bref, cette dégradation sera ordinaire. L'intérieur des terres recevra des cumuls plus conséquents, avec souvent 2 à 5 mm, localement 10 mm sur le Gard. En bord de mer, des cumuls de 0 à 2 mm environ sont prévus (assez épargné). Un arrosage bénéfique. Quant à la suite... elle demeure bien incertaine. De nombreux scénarios sont perturbés pour la semaine prochaine, avec des gouttes froides et dépressions circulant un peu de partout entre le proche Atlantique et la Méditerranée, sans qu'il soit possible de les localiser parfaitement pour le moment.

De nouveaux épisodes pluvieux ou orageux semblent tout de même très probables... ! 


Google+

Nos derniers Articles

Risque de neige et baisse des températures...

Les modélisations demeurent on ne peut plus divergentes pour la semaine prochaine. En effet, certains scénarios continuent de voir la mise en place d'un blocage Scandinave, avec pour conséquence l'arrivée d'un flux d'Est dynamique sur l'Europe, entraînant...

02 févr. 2023 à 18:00

Lire la suite

Mise en place d'un flux d'Est froid sur...

Alors qu'une phase de redoux s'est amorcée sur la France et une bonne partie de l'Europe, dont le paroxysme va se manifester en fin de semaine/week-end sur le bassin Méditerranéen, nos services surveillent d'ores et déjà la semaine prochaine qui...

01 févr. 2023 à 18:00

Lire la suite

Le redoux avant une vague de froid sur l'Europe...

La phase de redoux qui a débuté le 30 janvier 2023 sur la France se confirme à minima pour la semaine entière à venir. Les températures vont progressivement passer au-dessus des normales saisonnières, particulièrement près...

31 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite

Le redoux est confirmé en France dans les...

Une phase de redoux débute ce lundi 30 janvier 2023 sur la France. En effet, le flux d'Est qui nous a concerné les jours précédents s'est résorbé. Désormais, les hautes pressions anticycloniques - qui ont des racines Açoriennes...

30 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite