Météo Languedoc
Prévisions et suivi en temps réel

Pluies copieuses ce vendredi sur l'Est de l'Hérault, le Gard et les Cévennes

Il est tombé 100 à 150 mm en général sur les Cévennes ces derniers jours, ponctuellement 200 mm sur le versant sud du Mont-Lozère (Mas de la Barque / Cassini) et près de 270 mm sur le Mont-Aigoual. Ces cumuls, bien que significatifs, restent ordinaires sur un tel laps de temps et sans conséquence. Un épisode pluvieux un peu plus marqué est attendu entre la nuit prochaine et surtout demain vendredi.

Nous devons cette nouvelle salve humide au passage d'un système dépressionnaire très dynamique sur la France, prenant son origine depuis l'Islande. Pendant une douzaine d'heures, entre la fin de nuit prochaine et le milieu d'après-midi demain, un virulent flux de sud va se mettre en place. Des rafales de 80 à 100 km/h sont attendues en cours de nuit et demain matin sur toute la région, soyez vigilants ! 

Ce vent marin va focaliser une masse d'air humide surtout entre le Gard et les Cévennes, voire également sur l'Est de l'Hérault, entre le bassin Montpellierain et le pays Gangeois notamment. Plus concrètement, nous attendons pour la soirée et la nuit à venir de bonnes pluies sur les Cévennes, avec un maximum d'intensité près de l'Aigoual, du Mont-Lozère et du Tanargue. En plaine, quelques averses circulent dans l'intérieur de l'Hérault et du Gard, sans plus.

En fin de nuit/début de matinée, les pluies gagnent plus franchement les plaines de l'Est Hérault et du Gard. Elles sont faibles à modérées en bord de mer, plutôt modérées à passagèrement fortes dans l'intérieur des terres. Cette situation persiste toute la matinée, notamment dans l'intérieur du Gard ainsi que près des Cévennes, alors que les pluies ont tendance à s'atténuer un peu sur l'Est de l'Hérault vers la mi-journée (timing approximatif).

Vendredi après-midi, une accalmie temporaire se produit avant le retour de nouvelles pluies d'ici la fin de journée/soirée, moins intenses que le matin. Durant cet épisode, quelques averses sont attendues également sur l'Aude, l'Ouest de l'Hérault et dans une moindre mesure sur les Pyrénées-Orientales. Sur ces secteurs, les cumuls sont faibles : 0 à 2 mm sur la plaine du Roussillon, 1 à 3 mm sur l'Est de l'Aude et le Biterrois, localement 5 mm en allant dans l'intérieur des terres.

Sur l'Est de l'Hérault, 5 à 10 mm en plaines littorales, 30 mm environ dans l'intérieur, localement 100 mm en Cévennes. Sur le Gard, 10 à 20 mm en plaines littorales, 20 à 40 mm dans l'intérieur, localement 60 mm. En Cévennes, 100 à 150 mm supplémentaires, aussi bien côté Gard que Lozère ou Ardèche. Dans ce contexte, les cours d'eau cévenols vont connaître de "bonnes crues" non dommageables. Il faudra simplement se montrer vigilants aux abords des ponts submersibles et passages à gué. 

Google+

Nos derniers Articles

Retour de la neige en fin de semaine !

Le changement de temps tant attendu va débuter dès ce mercredi. Cela commencera par un temps plus nuageux mais toujours doux pour la saison. Jeudi, nous serons dans l'influence maritime à l'avant du rail dépressionnaire qui se renforce sur l'Atlantique....

20 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une fin février plus agitée !

On tient enfin ce changement de temps tant attendu. Ce mois de février est pour l'instant remarquablement doux et sec. Nous sommes en moyenne 3 à 4°C au-dessus des moyennes de saison pour ces 19 premiers jours. Cela pourrait bien faire de ce mois de février...

19 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une baisse des températures avec neige...

Le week-end se termine sous le signe d'un puissant anticyclone qui a favorisé des températures anormalement douces. Entre le début et le milieu de semaine à venir, les hautes pressions vont enfin reculer et se rétracter en direction de l'Afrique,...

18 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Flux de nord-ouest : à quoi s'attendre ?

On vous en parlait hier et ça se confirme encore aujourd'hui : la plupart des modèles de prévision confirment un profond changement de circulation atmosphérique pour cette fin février. Autant qu'on se le dise : il n'y aura rien d'exceptionnel en...

17 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite