Météo Languedoc
Prévisions et suivi en temps réel

Orages ce vendredi avec le retour de la chaleur dès ce week-end !

Les fortes chaleurs seront de retour à partir de ce week-end, à la faveur de l'installation de hautes pressions sur toute la France. Mais avant cela, une nouvelle dégradation orageuse est attendue ce vendredi, particulièrement sur les départements de la Lozère et du Gard, dans une moindre mesure près des Pyrénées. Le reste de la région pourrait rester au travers. Retrouvez les explications ci-dessous.

Ce vendredi, un nouveau talweg va balayer la France d'Ouest en Est. Il sera peu dynamique et surtout d'assez courte longueur d'onde, caractérisé par un axe de bas-géopotentiels étirés en forme de "V" comme vous pouvez le visionner sur la carte ci-dessous. A l'avant de ce talweg, de l'air chaud et instable va affluer sur une partie de notre région, favorisant la genèse d'orages potentiellement forts sur le Gard.

Le scénario le plus probable semble le suivant. Une anomalie de basse tropopause (forçage atmosphérique à haute altitude) va traverser toute la région ce vendredi d'Ouest en Est. Sur les Pyrénées-Orientales et l'Aude, l'anomalie ne sera pas phasée avec une forte instabilité mais des averses sont tout de même attendues, en marge des violents orages qui vont affecter les Pyrénées Espagnoles de l'autre côté de la frontière. Ces averses pourront localement adopter un caractère orageux mais ne présenteront pas de sévérité particulière.

L'Hérault devrait rester en marge de la dégradation, avec une tramontane asséchant totalement  la masse d'air. Concernant le Gard, une convergence des vents va s'installer dans les basses-couches de l'atmosphère, entre le mistral gagnant lentement le Rhône et la tramontane positionnée sur le Roussillon et l'Hérault. Au sein de cette convergence, l'instabilité va augmenter. ARPEGE voit par exemple près de 2000 J/kg de CAPE sur le centre du Gard, ce qui témoigne d'une instabilité atmosphérique très significative.

Dans ce contexte, des orages vont se former vendredi après-midi sur la Lozère. Ils se renforceront en gagnant la Lozère et se propageront aux plaines du Gard. Ces orages seront assez généralisés entre Cévennes, Gardonnenque et plaines Nîmoises. Ils pourront produire localement de très fortes pluies et de la grêle, d'un diamètre localement > 2 cm. Cette situation ressemble à celle de lundi dernier en fin d'après-midi, avec toutefois moins de sévérité nous vous rassurons.

A partir de ce week-end ainsi que tout au long de la semaine prochaine, une petite vague de chaleur va se mettre en place sur le sud de la France et l'arc Méditerranéen. Les températures minimales vont à nouveau progresser au dessus des 20°C. Les maximales, quant à elles, vont osciller entre 32 et 34°C de façon généralisée en plaine, localement 34 à 36°C notamment sur l'Aude, l'Hérault et le Gard. Ce pic de chaleur va se maintenir jusqu'au week-end prochain, avant une probable dégradation fin août. 

Toutes les cartes sont issues du site www.meteociel.fr. 

Google+

Nos derniers Articles

Retour de la neige en fin de semaine !

Le changement de temps tant attendu va débuter dès ce mercredi. Cela commencera par un temps plus nuageux mais toujours doux pour la saison. Jeudi, nous serons dans l'influence maritime à l'avant du rail dépressionnaire qui se renforce sur l'Atlantique....

20 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une fin février plus agitée !

On tient enfin ce changement de temps tant attendu. Ce mois de février est pour l'instant remarquablement doux et sec. Nous sommes en moyenne 3 à 4°C au-dessus des moyennes de saison pour ces 19 premiers jours. Cela pourrait bien faire de ce mois de février...

19 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une baisse des températures avec neige...

Le week-end se termine sous le signe d'un puissant anticyclone qui a favorisé des températures anormalement douces. Entre le début et le milieu de semaine à venir, les hautes pressions vont enfin reculer et se rétracter en direction de l'Afrique,...

18 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Flux de nord-ouest : à quoi s'attendre ?

On vous en parlait hier et ça se confirme encore aujourd'hui : la plupart des modèles de prévision confirment un profond changement de circulation atmosphérique pour cette fin février. Autant qu'on se le dise : il n'y aura rien d'exceptionnel en...

17 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite