Météo Languedoc
Prévisions et suivi en temps réel

Nouvelle vague de chaleur dans le sud de la France

Le Maghreb et l'Espagne connaissent actuellement une canicule de forte intensité, en lien avec une pulsion subtropicale anticyclonique qui remonte tout droit d'Afrique Saharienne. Les très fortes chaleurs vont momentanément se propager vers le sud de la France, avec un paroxysme attendu pour demain lundi sur nos régions Méditerranéennes. Synoptiquement, une goutte froide très dynamique circule en Atlantique, au large de l'Irlande. Elle fait office de pompe à chaleur, en obligeant les masses d'air brulant et sec à remonter de l'Afrique jusqu'à notre pays. 

Cette dépression va rapidement être reprise dans la circulation dépressionnaire générale située plus au nord, entre le Royaume-Unis et la Scandinavie. Cela va calmer la virulence du flux de sud, bien que l'on conservera des chaleurs marquées dans le sud de la France pour la semaine prochaine. Par ailleurs, il faudra se méfier car l'air brulant restera aux portes immédiates de notre pays, entre l'Espagne et le Maroc. Ci-dessous, voici une cartographie des conditions atmosphériques actuelles : 

Le bloc de hautes pressions est solidement installé, associé à de l'air très chaud dans toutes les couches de l'atmosphère puisque les températures à 850 hPa atteignent près de 24°C en cette fin de week-end. Dans ce contexte, nos prévisionnistes surveillent la journée de demain qui s'annonce caniculaire, concernant les températures maximales au moins. Côté ciel, le soleil va dominer en toutes zones, avec éventuellement quelques nuages bas sur le bord de mer. 

Le mistral va momentanément se lever en matinée, favorisant un assèchement de la masse d'air et bloquant les masses d'air tempérées venues de Méditerranée. Les brises marines vont finir par prendre le-dessus au cours de l'après-midi, en débutant par le bord de mer puis en remontant de partout d'ici la fin d'après-midi. Dans ce contexte, les températures maximales s'annoncent caniculaires avec des valeurs ordinaires de 34/35°C sur le Roussillon mais 35/37°C sur l'Aude, 36/38°C sur l'Hérault, loc. 39°C en limite du Gard et souvent 39/40°C sur le Gard. Une pointe à 41°C n'est pas exclue près de la vallée du Rhône. La ville de Nîmes devrait atteindre 39°C, même si certains scénarios vont jusqu'à 40°C... ! 

Bonne nouvelle tout de même : ce coup de chalumeau s'annonce temporaire. Mardi, les brises marines vont se renforcer nettement. Les maximales vont perdre 5°C en général avec à peine 28°C sur le bord de mer (où quelques nuages bas pourront se former) et plutôt 30/32°C sur les basses plaines, jusqu'à 34/36°C dans l'arrière-pays du Languedoc. Le ressenti sera chaud et lourd, mais pas caniculaire. On surveillera d'ailleurs les cumulus qui vont se former sur les reliefs, avec peut-être une averse orageuse localisée. A voir. 

A partir de mercredi, et durant plusieurs jours, les températures vont à nouveau grimper. Elles seront assez ordinaires entre l'Aude et les Pyrénées-Orientales, avec des maximales de 33/35°C. C'est entre l'Hérault et le Gard qu'il fera le plus chaud, avec souvent 36/37°C l'après-midi et localement 38°C. De telles valeurs sont élevées et justifient d'évoquer un risque de vague de chaleur car elles pourraient être assez durables sur notre région, contrairement au reste de la France. 

Google+

Nos derniers Articles

Dégradation en fin de semaine : à quoi s'attendre...

En ce milieu de semaine, les conditions météorologiques sont dominées par le retour d'un anticyclone qui va persister jusqu'à jeudi matin. Par la suite, les hautes pressions vont reculer en direction de l'Afrique, à mesure que le cyclonisme dépressionnaire...

05 déc. 2023 à 18:00

Lire la suite

Vers une dégradation pluvieuse généralisée...

L'épisode pluvio-neigeux qui a concerné l'Hérault, le Gard, les Cévennes et la Lozère s'évacue désormais vers les Alpes. Pour la semaine à venir, nous aurons une attention sur les gelées blanches qui vont persister -...

04 déc. 2023 à 18:00

Lire la suite

Dégradation ce lundi : pluies et chutes...

Une dégradation est attendue ce lundi 4 décembre, uniquement sur l'est de notre région. Cette perturbation, d'une intensité ordinaire, va surtout concerner le Gard et une partie de la Lozère. Dans une moindre mesure, elle pourra toucher une partie...

03 déc. 2023 à 18:00

Lire la suite

Retour du zonal sur la France : quelles...

C'est assez rare pour être souligné, la dernière semaine de novembre a été sous les moyennes de saison. Cette fraicheur de fin de mois n'empêche toutefois pas le mois de novembre de finir légèrement au-dessus des moyennes de saison....

02 déc. 2023 à 18:00

Lire la suite