Météo Languedoc
Prévisions et suivi en temps réel

Météo de la semaine : un temps pluvieux lundi puis le retour de conditions ensoleillées...

La dorsale présente sur la Péninsule Ibérique ce week-end se résorbe en début de semaine prochaine, à l'approche d'une bulle de basses pression, qui vient se caler en milieu de semaine en Méditerranée. Alors que le beau temps est préservé ce samedi et ce dimanche, la journée de lundi connaît une franche évolution du temps avec le passage d'un front froid parfois modérément pluvieux. Pour le reste de la semaine, alors que la zone de basses pressions se place sur la péninsule italienne, un temps plus frais et sec se met en place. Le week-end suivant, une nouvelle langue de basses pressions semble glisser depuis le Groënland en direction du Golfe de Gascogne, provoquant la mise en place d'un temps plus perturbé.


Carte : GFS - placement des centres d'action entre mardi soir et samedi


Ce lundi matin, un épisode pluvieux se met en place notamment sur le département du Gard et sur le Nord-Est de l'Hérault, sur un axe Montpellier - Alès. Ces pluies sont parfois stationnaires et régulières, avec des cumuls pouvant atteindre, voire dépasser les 80 à 100 mm localement. Compte-tenu d'une limite pluie-neige pouvant être inférieure à 1200 m, le massif de l'Aigoual, ainsi que les alentours du Mont Lozère, peuvent collecter quelques centimètres de poudreuse. Ailleurs, le temps est gris mais les pluies sont généralement de plus faible intensité.

Ce lundi après-midi, les pluies se décalent lentement vers l'Est pour concerner l'ensemble des Costières. Là encore, les pluies peuvent se montrer soutenues localement. En fin d'après-midi, au contact d'un forçage qui vient balayer toute la moitié Sud du pays, la zone pluvieuse s'évacue vers l'Est pour concerner la Provence en soirée, puis la Corse la nuit suivante. Le temps devient clair à l'arrière, sur les zone littorales. Les nuages bas restent présents à proximité des reliefs avec quelques flocons supplémentaires possibles.


Carte : ARPEGE - quantité de neige durant l'épisode de lundi


Mardi et mercredi, le soleil est de retour sur les départements littoraux. Plus au Nord et à proximité des massifs, la grisaille est tenace et quelques flocons peuvent tomber à partir de 1500 m d'altitude. Le mistral et la tramontane se mettent en place avec des rafales pouvant atteindre, voire dépasser les 70/75 km/h, en particulier sur l'Aude et la Crau. Côté températures, la baisse du mercure se confirme, même si on ne peut pas parler de gel en plaine, en raison du vent qui limite la baisse des températures la nuit. Dans l'après-midi, cependant, nous ne dépasserions pas les 12 - 13°C. Ce n'est qu'à partir de 1500 m d'altitude que les températures atteignent difficilement les 0°C en journée.

Jeudi, un petit minimum d'altitude peut se mettre en place entre Corse et continent. Le flux ramollit avec la fin de la période de mistral et de tramontane. En revanche, des nuages bas sont possibles entre Provence et pays gardois par retour d'Est. On n'exclut pas quelques gouttes dans ces secteurs. Ailleurs, le soleil reste présent mais en raison de l'affaissement du vent, on redoute du gel en plaine au petit matin. On atteint difficilement les 10 - 11°C au meilleur de la journée en plaine.
Pour vendredi et le week-end suivant, un cut-off provenant d'un talweg au Groënland vient se mettre en place à proximité du Golfe de Gascogne. Cela signifie que le flux tourne au Sud avec la mise en place d'entrées maritimes. Quelques pluies sont même possibles, à condition que la goutte froide soit suffisamment proche des côtes européennes. Côté températures, elles restent stables, même si le risque de gel paraît limité notamment sous les nuages.

Carte : GFS - précipitations envisagées samedi matin


Tendance pour la semaine suivante ? La goutte froide ne parvient pas à atteindre les terres européennes et s'évacue en direction des Açores. Les dorsales prennent donc le dessus entre le Maghreb et entre les îles britanniques et le Sud du Groënland. Le soleil serait donc de retour, sans grande évolution côté températures. Au même moment, sur un axe entre le centre du Groënland et la Scandinavie, un talweg évolue. En cas de décrochage de ce talweg, aidé par la dorsale atlantique, ce talweg peut glisser en direction de l'Europe de l'Ouest. Par conséquent, un temps plus perturbé, frais, avec des averses de pluies ou de neige est possible, tout dépendant de la position des centres d'action. Evidemment, cet article est à confirmer au fil des jours. En effet, rien n'est sûr, d'autant qu'aucun réchauffement stratosphérique soudain (facteur déclenchant des vagues de froid) n'est observé dans les prochaines échéances.









Google+

Nos derniers Articles

Une fin janvier froide avec de fortes gelées

L'hiver se poursuit en cette fin janvier 2023. Nous sommes actuellement sous l'influence d'une goutte froide centrée entre l'Italie et la Croatie, qui pilote un flux d'Est continental jusqu'à la France, dont les régions Méditerranéennes. L'anticyclone...

26 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite

Le froid va s'intensifier ce week-end

Nous venons de connaître notre huitième journée consécutive avec des températures inférieures aux normales de saison. Si ce coup de froid est loin d'être exceptionnel, nous ne pouvons que l'apprécier dans ce contexte de réchauffement...

25 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite

Nouvelle accentuation du froid en fin de...

Il y a une semaine que les températures sont passées sous les normales saisonnières. Rien d'exceptionnel en soit, mais un coup de froid ordinaire qui calme l'avancée de la végétation. Concernant la semaine à venir, nous confirmons...

24 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite

Retour d'Est en Méditerranée : risque de...

Un flux d'Est à Nord-Est s'est bien installé sur la région. Il est globalement anticyclonique. C'est pourquoi nos journées sont ensoleillées. En revanche, mistral et tramontane sont de la partie et accentuent le ressenti bien hivernal, la faute...

23 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite