Météo Languedoc
Prévisions et suivi en temps réel

Épisode méditerranéen en cours : forts cumuls et risque d'inondations !

Un épisode méditerranéen a débuté, au sein d'une masse d'air saturée en humidité et fortement instable. Nos prévisions pour les prochaines heures sont inquiétantes : l'environnement atmosphérique va rester favorable au déclenchement d'orages structurés, faiblement mobiles, avec un risque de lames d'eau diluviennes. En cette fin de matinée, l'activée orageuse est essentiellement concentrée près des Cévennes, mais une aggravation est attendue jusqu'en plaine d'ici ce soir !

Alors que la barre des 300 mm est atteinte depuis minuit à Valleraugue, dans le Gard, dont près de 220 mm en 2h (ce qui est exceptionnel), les derniers modèles de prévision sont sans appel ! Actuellement, les fortes pluies orageuses sont située sur un axe Vigan - Valleraugue - Pompidou. Elles vont se maintenir sur ces secteurs pendant plusieurs heures, avec des cumuls pouvant atteindre 300 à 400 mm d'ici la fin de journée. Conséquemment, des crues importantes du fleuve Hérault et des Gardons sont à prévoir dans les prochaines heures. 

Sur ces secteurs, les cours d'eau secondaires vont également faire des crues parfois très marquées, avec un risque de débordements dommageables. Soyez extrêmement prudents ! Au fil des heures, des cellules orageuses vont également se déclencher dans les plaines intérieures de l'Est Hérault et du Gard, entre le Pic Saint-loup, le Haut-Vidourle, le bassin Alésien, et le Haut-Gard. Ces orages peuvent donner des cumuls de 30 à 50 mm en peu de temps.

Jusqu'en milieu d'après-midi, le risque d'orages stationnaires est assez faible sur les basses plaines. Une relative accalmie est envisagée durant quelques heures en cours d'après-midi. Mais attention... nette aggravation prévue en soirée et nuit prochaine, avec cette fois un risque d'orages stationnaires se situant sur les plaines, entre Montpellier, Nîmes et Alès particulièrement. Ci-dessous, voici la modélisation du modèle Arôme : 

Par conséquent, nous attendons des cumuls très importants en Cévennes dans les prochaines heures, avec ces crues sévères en amont. Puis ce sont les plaines qui seront touchées ce soir et nuit prochaine, avec potentiellement 100 à 200 mm en peu de temps, près des zones urbaines. Il y a concomitance de plusieurs facteurs aggravants : la propagation des crues de l'amont vers l'aval au moment où les orages vont éclater en plaine. Nous soulignons un risque significatif de ruissellements urbains là où les orages vont se produire, ainsi que de débordements de certains cours d'eau.

Un suivi spécial va être activité sur nos réseaux. Restez connectez !  Il est impossible de localiser exactement les orages en plaine mais le risque est présent surtout entre l'Est Hérault et l'Ouest Gard.

Google+

Nos derniers Articles

Une semaine perturbée : nouvelles pluies...

1) DESCRIPTION DU CONTEXTE MÉTÉOROLOGIQUE ACTUEL ET A VENIR : Nous sommes actuellement sous l'influence d'un talweg dépressionnaire qui va évoluer en cut-off sur la Méditerranée : il s'agit d'une goutte froide faiblement dépressionnaire...

26 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Météo : un temps perturbé avec pluies et...

CONTEXTE METEOROLOGIQUE DU 25 FEVRIER 2024 -  Nous sommes actuellement sous l'influence d'une dépression très dynamique qui aborde la France par le proche Atlantique. La pression atmosphérique est actuellement voisine de 983 hPa sur la Bretagne. La zone...

25 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Pluie et neige sur la région ces prochains...

Ce sont bien 72 heures dépressionnaires qui nous attendent. En effet, dès ce dimanche et jusqu'à mardi, une dépression va circuler près de notre région. Elle entamera son parcours par la Bretagne demain pour glisser sur le golfe du Lion lundi...

24 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Dégradation : pluies et chutes de neige...

ANALYSE DU CONTEXTE METEOROLOGIQUE - Le flux général a pivoté au secteur Nord-Ouest sur la France. Il véhicule de l'air un peu plus frais que ce que l'on a connu ces dernières semaines, avec le retour de quelques flocons sur nos sommets. En bref,...

23 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite