Météo Languedoc
Prévisions et suivi en temps réel

Deux épisodes pluvio-orageux à surveiller cette semaine

La situation va être à surveiller pour la semaine qui arrive. Deux épisodes pluvio-orageux sont envisageables sur le Languedoc : un premier pour demain lundi, puis un deuxième pour la journée de jeudi. Nous allons essayer de vous décrire au mieux les contextes météorologiques, avec les éventuelles conséquences ainsi que les zones les plus exposées. Comme toujours, nous appelons au bon sens : il n'est pas possible de prévoir au kilomètre près la localisation des orages, ni même leur intensité précise. Nous parlons donc au conditionnel

La situation est donc à surveiller pour demain lundi. Un talweg dépressionnaire dynamique circule actuellement entre l'Irlande et le nord de l'Espagne. Ce talweg dépressionnaire va gagner le golfe de Gascogne et l'Ouest la France ce lundi, en perdant progressivement de son dynamisme (phase de résorption qui induit aussi une faible mobilité). Ce contexte est propice à un flux marin cyclonique (dépressionnaire) avec une accentuation de l'instabilité atmosphérique entre l'Est de l'Hérault, le Gard, les Cévennes, la Lozère et l'Ardèche voisine. Sur la carte de gauche ci-dessous, vous avez en bleu la zone de bas-géopotentiels (dépressionnaire). Sur la carte de droite, on retrouve les valeurs de MUCAPE (instabilité de la masse d'air = le carburant des orages).

Prévisions pour ce lundi : le contexte météorologique est caractérisé par le passage de plusieurs anomalies de basse tropopause (anomalies dépressionnaires). Ces dernières vont balayer toute la région, mais le phasage sera meilleur entre l'Est de l'Hérault, le Gard, les Cévennes/Lozère et l'Ardèche/Drôme. Ces anomalies font office de forçages atmosphériques et ces forçages circulent dans une masse d'air instable. La plupart des modèles de prévision suggèrent des valeurs de MUCAPE (instabilité atmosphérique) supérieures à 1500/2000 J/kg (c'est très significatif)

Si le couplage forçage atmosphérique/forte instabilité est un facteur aggravant pour la sévérité des orages, il y a un facteur atténuant sur cette dégradation : la présence d'un vent marin actif sur les plaines de l'Hérault et du Gard. Les rafales vont atteindre 50 à 70 km/h, ce qui n'est pas exceptionnel, mais cela va repousser la convergence loin dans l'intérieur des terres. Les conséquences sont alors les suivantes : des orages étirés en lignes peu mobiles pourraient se constituer PREFERENTIELLEMENT dans l'intérieur des terres. Les zones les + exposées (ce qui ne veut pas dire qu'elles seront toutes affectées) sont les suivantes : Larzac/Pays Gangeois, Aigoual/Cévennes Gardoises/Lozériennes, haute Gardonnenque, Saint-Ambroix/Barjac/sud Ardèche. En deuxième position nous retrouvons les zones suivantes : Lodévois, Pic Saint-Loup/Val de Londres, Gardonnenque, nord du bassin Nîmois/Uzège, vallée du la Cèze. 

Comme lors de l'épisode de samedi, il faut se méfier de là où s'initie la convection : cela peut se faire parfois plus au sud que prévu (dans l'air chaud et instable). On a donc deux scénarios possibles : un axe Cévennes/Ardèche ou un axe plutôt dans la plaine intérieure. Sous ces orages, des cumuls de 50 à 60 mm/1h sont possibles, parfois plus de 100 mm en 3h. Ce n'est pas exceptionnel, mais cela peut conduire à de vives réactions (ruissellements dans les zones urbaines) donc la prudence s'impose. Il existe un faible potentiel d'orages stationnaires (> 200 mm). De larges zones vont rester au sec, ou juste quelques millimètres, comme toujours avec les orages. 

Accalmie demain soir, qui perdure mardi/mercredi. Pour jeudi, la situation sera de nouveau à suivre avec la mise en place d'un profond talweg sur le proche Atlantique. Ce dernier pourrait induire un risque de fortes pluies près du Languedoc et des Cévennes une nouvelle fois. Cela restera à préciser dans les prochaines actualisations... 

Google+

Nos derniers Articles

Retour de la neige en fin de semaine !

Le changement de temps tant attendu va débuter dès ce mercredi. Cela commencera par un temps plus nuageux mais toujours doux pour la saison. Jeudi, nous serons dans l'influence maritime à l'avant du rail dépressionnaire qui se renforce sur l'Atlantique....

20 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une fin février plus agitée !

On tient enfin ce changement de temps tant attendu. Ce mois de février est pour l'instant remarquablement doux et sec. Nous sommes en moyenne 3 à 4°C au-dessus des moyennes de saison pour ces 19 premiers jours. Cela pourrait bien faire de ce mois de février...

19 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une baisse des températures avec neige...

Le week-end se termine sous le signe d'un puissant anticyclone qui a favorisé des températures anormalement douces. Entre le début et le milieu de semaine à venir, les hautes pressions vont enfin reculer et se rétracter en direction de l'Afrique,...

18 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Flux de nord-ouest : à quoi s'attendre ?

On vous en parlait hier et ça se confirme encore aujourd'hui : la plupart des modèles de prévision confirment un profond changement de circulation atmosphérique pour cette fin février. Autant qu'on se le dise : il n'y aura rien d'exceptionnel en...

17 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite