Prévisions & Suivi en temps réel

Vers un début décembre froid ?

C'est un signal qui est déjà présent depuis quelques temps mais qui a tendance à s'affirmer et qui plus est, se renforcer. Nous l'avons déjà évoqué dans notre article sur la tendance pour le mois de décembre. Alors que nous sommes dans un régime NAO-, c'est à dire un temps très perturbé avec de nombreuses dépressions Océaniques, un signal bien plus anticyclonique est attendu pour ce début décembre et une bonne partie du mois. De plus, les hautes pressions pourraient s'élever en direction de la Scandinavie. Dans ce cas là, on parle d'un régime de blocage anticyclonique et ce signal est unanime sur l'ensemble des modèles. Cependant, un même régime de temps peut avoir des conséquences bien différentes.

Si on regarde les modèles saisonniers (ci-dessous, CFS et ECMWF), on remarque un accord notamment sur notre pays avec des plages de couleurs bleues, signifiant des températures sous les moyennes de saison. En effet, vous l'aurez vu dans le titre, parler d'un début de décembre froid signifie des températures plus froides que ce que nous devrions normalement avoir.

Cartes : Tropicaltidbits / EFFIS - Copernicus

Pourquoi les modèles voient-ils ce signal plus froid ? Si les hautes pressions s'élèvent vers la Scandinavie, cela peut facilement ouvrir le flux d'Est sur une bonne partie de l'Europe. Généralement, ce type de configuration apporte un temps assez sec sur la France en lien avec l'anticyclone assez proche. Seule la Méditerranée peut espérer quelques précipitations en cas de creusement dépressionnaire en mer. Une fois les modèles saisonniers bien en accord, intéressons-nous aux modèles à plus courts termes.

Nous commençons déjà à voir apparaître les premiers signaux. Illustration ci-dessous avec la moyenne des scénarios du modèle Européen CEP. On remarque bien l'élévation de l'anticyclone vers la Scandinavie tandis que les basses pressions sont repoussées en Méditerranée. Ainsi, le flux Océanique est bloqué, contourne l'Europe et c'est un flux d'Est qui s'installe sur notre pays avec son lot d'air froid.

Carte : Météociel

En conclusion, le signal ne cesse de s'accentuer pour ce début décembre avec clairement une ouverture pour l'arrivée d'air nettement plus froid. Nous le répétons, annoncer du froid début décembre signifie bien la possibilité de températures nettement sous les moyennes de scénarios avec une probabilité de vague de froid mais nous n'en sommes pas encore là. Est-ce certain ? Non. Les scénarios sont globalement en accord sur la circulation sur l'Europe mais des détails peuvent venir tout changer. Par exemple, si l'anticyclone ne s'élève pas suffisamment et reste plus proche de la France, le flux d'Est pourrait sur l'Italie ou l'Europe centrale.

Comme souvent, il faut que l'ensemble des paramètres s'enclenche de manière parfaite pour arriver à des conditions hivernales. Ce qu'il faut retenir, c'est que la situation va évoluer. Le temps perturbé va laisser place à des conditions plus anticycloniques sur la France avec des précipitations plus rares. Les températures pourront être bien hétérogènes mais si le flux d'Est se confirme (même amoindri), elles s'orienteront à la baisse, potentiellement dès la semaine prochaine. A suivre !

Partager sur