Prévisions & Suivi en temps réel

Dernier point complet sur la dégradation attendue cette nuit !

Les premiers signaux d'humidité se sont montrés dès la matinée avec des entrées maritimes qui ont circulé sur la région avec très localement quelques gouttes de pluie. Cela démontre que le flux a changé avec un apport d'air plus doux et humide sur la région. Une goutte froide est entrain de glisser entre l'Irlande et l'Ouest de la France. A l'avant de celle-ci, l'air méditerranéen s'installe sur notre région. Il sera renforcé cette nuit par une méso-dépression (dépressions de basses couches) avec une convergence des vents qui s'établira sur les plaines littorales de l'Est de l'Hérault du Gard.

Que cela signifie-t-il ? Lorsque deux vents contraires se rencontrent, cela forme une convergence. Ces vents sont alors obligés de monter en altitude et entraine l'air doux et humide avec eux. En gagnant de l'altitude, cet air doux se refroidit progressivement. Cela favorise alors l'élévation des nuages pour former des cumulonimbus (nuages d'orages). A cela s'associe de l'instabilité qui permet d'entretenir l'orage. Cette nuit, l'instabilité sera limitée sur notre région avec de l'énergie surtout disponible en mer. Tout ceci est résumé sur les deux cartes ci-dessous.

Cartes : Météociel

Cette configuration est très classique et ressemble à ce que nous avons déjà connu durant ce mois de septembre. La différence majeure provient de l'instabilité (énergie de l'orage) qui s'annonce moins importante cette nuit par rapport aux précédentes situations. Cela limitera alors la sévérité des orages mais les pluies resteront localement conséquentes. Si on regarde le contenu en eau précipitable, le maximum est attendu en mer mais il reste notable sur notre région. Plus concrètement, plus il est élevé et plus les nuages ont de la capacité à donner de fortes pluies.

Ainsi, la prévision annoncée hier se confirme. Nous attendons une ligne pluvio-orageux active qui balaiera la région d'Ouest en Est épargnant peu de secteurs. Cette ligne devrait se former en soirée par l'Aude, les Pyrénées-Orientales puis l'Oues de l'Hérault. Elle touchera ensuite l'ensemble de l'Hérault, la Lozère et le Gard, s'évacuant par le Rhône en toute fin de nuit.

Carte : Météociel

Les cumuls attendus seront de l'ordre de 5 à 20 mm sur les Pyrénées-Orientales et l'Aude, pourquoi pas 25-30 mm très localement (et très localement moins de 5 mm). La Lozère pourrait avoir 10 à 30 mm, localement un peu plus. Les départements de l'Hérault et du Gard seront les plus concernés avec 20 à 40 mm en général, localement 50 à 80 mm sous les noyaux pluvieux les plus denses, notamment sur les plaines littorales entre l'Est de l'Hérault et le Gard (voir carte ci-dessus).

Au final, cet épisode pluvieux restera une fois de plus très ordinaire. On surveillera de possibles intensités pluviométriques temporairement fortes qui, si elles se produisent sur des secteurs vulnérables, pourront générer quelques ruissellements. De brusques rafales de vent sont possibles également notamment sur le littoral. Le caractère mobile de cette ligne orageuse limitera d'éventuelles conséquences plus importantes.

Partager sur